lundi 18 novembre 2013

La fin de Windows XP

Véritable produit star de Microsoft, Windows XP s'est imposé comme LE système d'exploitation de la dernière décennie. Après de longues tergiversations son éditeur a annoncé une fin de support irrévocable le 8 avril 2014. Fin de support qui risque fort de créer d'énormes problèmes de sécurité…

Un peu d'histoire sur Windows XP

Windows XP est sorti le 25 octobre 2001. Ce système d'exploitation de Microsoft a été le premier à utiliser le noyau de Windows NT sur les versions professionnelles et familiales de l'OS, fédérant ainsi pour la première fois les deux gammes de produit.
Pour la partie grand public il a succédé à Windows Me et à Windows 2000 pour la gamme professionnelle. L'objectif de cette fusion était de réduire les coûts de développement et de maintenance.
Le système a connu un succès fulgurant et a été installé plus de 600 millions de fois. Ce succès peut s'expliquer par des caractéristiques fortes du produit dont, entre autres :
  • La gestion du plug and play, puisqu'avant il fallait une disquette pour installer un disque USB, par exemple…
  • La robustesse des systèmes NT
  • L'intégration du système de fichiers NTFS, beaucoup plus robuste et extensible que le FAT
  • L'interface conviviale et déjà maitrisée de Windows 98, malgré son design et ses couleurs à la mode "Playskool"
  • Un pare-feu intégré (dans le Service Pack 2)
Afin de surfer jusqu'au bout sur ce succès, Microsoft a décliné Windows XP en de nombreuses éditions (32 et 64 bits, Itanium, Tablet PC, Media Center…)

Le compte à rebours a commencé

Cette fois, c'est bien la fin ! Microsoft avait annoncé plusieurs dates de fin de support, mais les avait reculées chaque fois sous la pression des utilisateurs. Pas cette fois, car cette date du 8 avril 2014 est ferme et définitive !
Microsoft a totalement refondu le noyau de ses systèmes utilisateurs pour Windows Vista. Ces changements technologiques profonds ont apporté une véritable rupture qui rend de plus en plus difficile le travail de compatibilité et de maintenance des développeurs. Cet arrêt du support de Windows XP permettra donc à tous d'aller de l'avant, en laissant Windows XP derrière.
Cette fin de support pourrait également représenter une réelle opportunité tant pour Microsoft que pour les vendeurs de machines, car selon les sources, le parc de machines sous XP représenterait encore entre 20% et 35% du parc de PCs selon les sources (01net ou clubic, par exemple).
Rassurez vous toutefois, cela ne signifie pas que vos machines sous XP ne démarreront plus le 5 avril ! Quoi que…

Pourquoi changer de système d'exploitation ?

La fin de support de Windows XP n'est pas sensée empêcher vos machines de démarrer. Par contre, plus aucun correctif ne sera apporté à ce système à partir de cette date.
Or, les annonces de découvertes de failles de sécurité, tous système d'exploitation confondu, se suivent à un rythme régulier. Cela signifie que passé le 8 avril, toute faille de sécurité découverte dans Windows XP ne sera plus comblée, rendant ainsi ce système aussi étanche qu'une passoire !
Si vous tenez à vos données et à votre outil de travail, il va donc falloir songer à migrer vers un système plus récent.
Par ailleurs, et malgré ses nombreuses mises à jour, Windows XP ne tire plus parti des architectures récentes. Par exemple, la plupart des installations sont pour des plateformes 32 bits, empêchant l'exploitation de machines ayant 4 Go de RAM ou plus. Et la version 64 bits de XP, distribuée de façon confidentielle, n'évolue plus depuis bien longtemps déjà…

Conclusion

Windows 2003 et Windows XP font encore parti des plateformes que nous supportons dans notre solution de sauvegarde de données, mais nous avons vu une évolution claire des parcs informatiques professionnels vers Windows 7 depuis quelques temps. Notre conseil est d'anticiper votre migration au plus tôt (il reste moins de 5 mois…) et de ne surtout pas attendre la fin de support. Il en va de votre productivité !