lundi 25 février 2013

Créer une clé USB Clonezilla sous OS X



Clonezilla est un utilitaire qui peut s'avérer très pratique pour créer des images disques de vos machines physiques.
Cet article présente une méthode permettant de créer une clé USB bootable de Clonezilla depuis une machine sous OS X.

A propos de Clonezilla

Clonezilla est un outil OpenSource permettant de créer des images disques de systèmes informatiques, procédé également appelé clonage. Cet utilitaire est très souple car il est capable de lire une grande variété de systèmes de fichiers (est, reiserfs, FAT, NTFS, HFS+, UFS, VMFS…) et d'envoyer les données vers des disques locaux ou des partages réseau (NFS, CIFS, etc…).
Il est compatible avec les plateformes x86 et x64 et ne nécessite que 196 Mo de RAM pour fonctionner.
Clonezilla est disponible, entre autres, sous forme de clé USB amorçable, mais le site officiel ne présente pas de méthode pour en créer depuis OS X. Nous espérons humblement que cet article viendra combler ce manque !

Pré requis

Pour suivre la procédure ci-dessous, vous devez impérativement disposer des éléments suivants :
  • Une version stable de Clonezilla. Téléchargez la version ISO correspondant à votre plateforme cible.
  • Une clé USB d'une capacité minimum de 256 Mo
  • Une machine sous OS X avec port USB libre
  • Le mot de passe d'un compte ayant les droits administrateur (root) sur la machine OS X.

Procédure

Cette procédure ressemble par de nombreux points à celle que nous avons proposé pour créer une clé USB ESXi 4.1. N'hésitez pas à vous y reporter si certains points ne vous paraissent pas clairs !
Avant de procéder, assurez vous bien que votre clé USB ne contienne aucune donnée importante, car son contenu va être totalement effacé. Doit on encore vous rappeler de sauvegarder vos données ? ;)

1. Identification du disque USB

Lancez l'utilitaire disque de Mac OS. Si vous ne savez pas où le trouver, ouvrez une fenêtre du Finder puis appuyez simultanément sur cmd + shift + u. La liste des utilitaires systèmes, dont l'utilitaire de disque, se trouvera sous vos yeux.
Une fois l'utilitaire de disque lancé, sélectionnez le disque à utiliser. Attention, ne sélectionnez pas la ou les partitions du disque, mais bien le disque lui même.
Ensuite, appuyez sur cmd + i. Vous louez également passer par le menu Fichier > Lire les informations

Cette fenêtre d'informations vous permettra d'obtenir l'identifiant du disque.
Conservez bien cet identifiant de disque, il sera important pour la suite.
Fermez la fenêtre d'informations.

2. Démontage des partitions

Sélectionnez la ou les partitions du disque cible et éjectez les. Surtout n'éjectez pas le disque !

Vous pouvez ensuite quitter l'utilitaire de disque

3. Copie de l'image disque

Copiez l'image disque (le fichier ISO) de Clonezilla à en emplacement facilement accessible depuis le terminal. Dans notre exemple, nous allons le copier à la racine du disque.

4. Copie sur la clé USB

Lancez le terminal. Si vous ne savez pas où le trouver, il est rangé avec les utilitaires systèmes comme l'utilitaire de disque. (nouvelle fenêtre du Finder puis cmd + shift + u).
Une fois le terminal démarré, nous allons utiliser la commande dd (comme Disk Dump) pour copier notre fichier iso vers notre disque/clé USB. La commande dd doit recevoir au moins deux paramètres :
  • if pour "Input File", ou le fichier source
  • of pour "Output File", ou le fichier de destination
Ici le fichier source est notre image iso et le fichier de destination sera l'identifiant du disque USB (dans notre cas, /dev/disk2)
Cette manipulation doit se faire avec les droits administrateurs à l'aide de la commande sudo.
Ce qui donnera la commande suivante :
sudo dd if=/clonezilla-live-2.0.1-15-amd64.iso of=/dev/disk2
Une fois la commande validée, vous devrez taper le mot de passe administrateur pour démarrer le travail.
La commande dd va s'exécuter et votre terminal n'aura pas l'air de donner signe de vie pendant un petit moment… c'est normal, il suffit d'être patient.
A la fin de l'opération, la commande dd renverra des statistiques sur le travail effectué :
sudo dd if=/clonezilla-live-2.0.1-15-amd64.iso of=/dev/disk2
233472+0 records in
233472+0 records out
119537664 bytes transferred in 95.118282 secs (1256726 bytes/sec)
Et voilà ! Vous pouvez éjecter votre clé et cloner des systèmes à votre guise !

Conclusion

Clonezilla est, malgré son ergonomie discutable, un utilitaire très pratique permettant de cloner efficacement des systèmes entiers. Il peut être très utile, en particulier sur des systèmes physiques (non virtuels, donc) pour maintenir une image système propre et facilement injectable.
En parallèle, cela vous laisse tout le loisir d'utiliser une solution de sauvegarde comme la notre pour protéger les données, qui restent la raison d'être d'un système d'informations !