mardi 1 février 2011

Sauvegarde et réplication

Il est capital de différencier ces deux notions car elles n’offrent pas le même type de protection. Elles répondent à des besoins différents et sont complémentaires.

Réplication de données

La réplication est un partage des données entre plusieurs sources redondantes. Son rôle est d’assurer la cohérence des données en cas de panne matérielle.
De par le fait, les données répliquées sont en constante évolution.

Le RAID 1 en est un bon exemple : les données sont écrites simultanément sur deux disques différents. En cas de panne d’un des disques, les données restent disponibles sur le deuxième.
En cas de problème sur les données (erreurs, écrasement, infection...), elles seront corrompues partout, car identiques sur les deux disques.

Sauvegarde de données

La sauvegarde consiste à dupliquer les données afin de les mettre en sécurité. La sauvegarde implique de stocker un ensemble de données en état cohérent à un instant donné puis à en gérer l’historisation (souvent appelé versioning).

L’exemple le plus facile à comprendre est celui des bandes magnétiques : les données sont écrites dessus au moment de la sauvegarde et chaque bande correspond à une version.
En cas de sinistre, il sera nécessaire de procéder à une restauration des données avant de reprendre l’activité. La gestion des versions permet de garantir un retour à des données en état cohérent (et donc, fonctionnelles).

Conclusion

Ces technologies sont complémentaires :
Dans un environnement de production tendu, la réplication permet de s’assurer que la production n’est pas tributaire d’une panne matérielle (alimentations redondantes, disques RAID, serveurs en « failover », etc...). La réplication s’inscrit dans le cadre d’un plan de continuité d’activité (PCA) : notre infrastructure est défectueuse, comment continuons nous à travailler ?
Dans le cas d’une attaque virale, d’une suppression de fichiers, d’un incendie, ou tout autre sinistre, il est indispensable de sauvegarder ses données !
C’est la sauvegarde qui vous permettra de revenir à des données en état cohérent. La sauvegarde, elle, s’inscrit dans le cadre d’un plan de reprise d’activité (PRA) : nos données (et/ou notre infrastructure) sont inexploitables , comment reprenons nous le travail ?

De façon plus générale, nous pourrions dire que la réplication sécurise vos données dans l’espace, et que la sauvegarde les sécurise dans le temps.

Et Arx One, dans tout ça ?
Nous sommes spécialisés dans les opérations de sauvegarde et de restauration (édition et prestations de services).
Les données de sauvegarde de nos clients sont stockées sur des serveurs équipés de disques RAID, qui fonctionnent en mode failover (sur deux centres d’hébergement différents) : cela vous garantit de pouvoir sauvegarder et restaurer vos données à tout moment.