jeudi 9 décembre 2010

Les « pertes » d’ordinateurs portables coutent très cher...



sauvegarde  portables
Le 7 décembre 2010, le site Internet xbitlabs a publié un article traitant du coût lié aux pertes d’ordinateurs portables dans les entreprises américaines.

Des chiffres inquiétants

Les chiffres, issus d’une enquête menée par Intel, sont tout simplement édifiants :
  • Plus de 86 000 machines perdues (vols, pertes, oublis dans les transports en commun)
  • 2,1 milliards de Dollars de pertes induites par les données perdues, la non productivité, etc...
  • 71% des ordinateurs portables ne sont pas sauvegardés dans les entreprises
  • 66% des utilisateurs concernés n’utilisent aucune forme de sécurité : sauvegarde, chiffrement, solution anti-vol...
  • 5 à 10% des parcs d’ordinateurs portables sont «perdus» sur une période de 3 ans
  • 5% seulement des machines perdues sont retrouvées

Si on fait une simple division, on se rend alors compte que le coût moyen par ordinateur portable perdu est de 24 000 $ !
Quand on y réfléchit bien, ce chiffre n’est pas si surprenant : les ordinateurs portables sont des machines souvent attribuées à des dirigeants, cadres supérieurs et commerciaux. Le coût de la machine, leur mise en service, le temps passé sur les données perdues et les conséquences de ces pertes (contrats perdus, etc...) justifient largement ce chiffre énorme.


Ne vous pensez pas épargné !

Même si ces chiffres concernent les Etats Unis, le constat est très proche en Europe.
Une étude récente montrait qu’une PME européenne se fait voler un ordinateur portable en moyenne tous les 251 jours. Si on ajoute à cela les pertes de machines, il y a de quoi s’inquiéter !
Autre facteur d’inquiétude, 20% des ordinateurs portables subissent une perte de données pendant leur cycle de vie, majoritairement liée à un crash disque. Ces machines étant généralement beaucoup plus malmenées que leur équivalents de bureau, cela n’a rien de surprenant.

Pensez à la sauvegarde de portables

Même pour le personnel itinérant, il est de plus en plus simple de sauvegarder sa machine. La banalisation des connexions WiFi, des connexions 3G et des accès ADSL fait qu’une solution en ligne (ou externalisée) rends la sauvegarde de PC portables très simple.
Pour peu que vous optiez pour une solution vous permettant une gestion centralisée des sauvegardes (ou sauvegarde managée), cela devient totalement transparent pour vos utilisateurs.
Et puis, si on ramène l’abonnement mensuel d’un service de sauvegarde à ce coût moyen du portable perdu, le « retour sur investissement » est foudroyant !

mercredi 1 décembre 2010

Bon anniversaire, Arx One !

Aujourd’hui, Arx One souffle sa première bougie !

Nous saisissons donc cette magnifique opportunité de faire un premier bilan de l’activité et de vous le faire partager.


Une solution technique bien aboutie.

Sauvegarde managée, protection continue des données, sauvegarde à chaud, Smart Restore Check... Nous avons développé une technologie de sauvegarde pensée pour l’entreprise, unique et différenciante.
Les suggestions de nos clients nous ont aidé à faire évoluer la solution et nous avons encore beaucoup d’idées et d’améliorations en tête !
Notre solution est stable, fiable et a une très bonne capacité à se faire oublier.


Le bilan commercial est tout aussi riche.

Nos clients sont majoritairement des PME, accompagnées de quelques grandes entreprises.
Nous avions créé l’offre de Sauvegarde Externalisée pour répondre aux besoins des PME et elles y ont adhéré.
Nos offres destinées aux plus grandes entreprises, comme la Sauvegarde Centralisée ou encore la Sauvegarde Intégrale restent pour l’instant minoritaires dans nos réalisation. Elles sont appelées à se développer naturellement avec nos réalisations et nous avons d’ailleurs quelques beaux projets en cours dans ce sens là !
Nos clients sont là et sont satisfaits : notre écoute, comme la qualité de notre service, n’y sont probablement pas étrangers...




Un bilan financier simple.

Nous avons dépassé notre objectif de chiffre d’affaire avant la fin de l’exercice et avons respecté nos budgets. Si tout se passe comme prévu, nous finirons l’année à 120% de notre objectif initial !

La rentabilité est là, dès la première année !




Ce premier « gâteau d’anniversaire » est donc réussi, avec des saveurs équilibrées : technique, commerce et finance !
Nous sommes ravis de ce premier bilan, qui ne semblait pourtant pas acquis dès le départ : lancer une activité de prestataire de services de sauvegarde avec une technologie aussi inconnue qu'innovante dans un marché très concurrentiel était un véritable pari !


N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations.